1958 – « Congo, territoire d’Outre-Mer » – par Gaston Derkinderen

Monsieur André Deversain a scanné le livre « Congo, territoire d’outre-mer » de Gaston Derkinderen pour un groupe facebook auquel il participe. Il a eu l’amabilité de nous autoriser à le reproduire.

A l’aube de l’indépendance, la Belgique communique sur les « aspects positifs » de sa colonisation. En lisant ces lignes on ne peut que constater la politique ségrégationniste belge et les 3 castes qu’elle a mis en place : les belges, les noirs évolués, les noirs.
Ce qui ne transparaît pas dans ce livre, c’est que la « belgitude » elle même est à deux vitesses : les wallons, fortunés et patrons et les flamands, plus pauvres et employés des précédents.