ACCUEIL

DERNIERE PUBLICATION

1991 – Conférence nationale souveraine – Intervention de Jean-Pierre Thystère Tchicaya (vidéos)

Dans son intervention Thystère qui a été à la fois au cœur du pouvoir (apparatchik) et broyé par le pouvoir en tant que détenu politique, parle avec une certaine maîtrise et éloquence de la débâcle du pays. En cette période où on reparle des biens mal acquis une phrase de Thystère reproduit un écho vibrant : « Dans le système PCT, la valeur de l'homme ne se juge pas par sa compétence et à sa dévotion à la cause commune mais plutôt à l'épaisseur de son porte-monnaie quelque soient les conditions de son enrichissement. » Il continue en affirmant qu'il faut condamner la tendance à l'amalgame qui consiste à noyer la responsabilité personnelle dans une responsabilité collective. Merci à notre ami François Moë Fouti Loemba pour avoir attiré notre attention sur ces documents...

 

[vision_blog_posts count = »4″ character_count= »115″ post_category= » »]