Louis Henri Albert Dolisie (1856-1899) le fondateur de Bangui

Le vapeur l'Albert Dolisie

Le vapeur l’Albert Dolisie

Louis Henri Albert Dolisie  explorateur et administrateur colonial français, est né à Mutzig le 22 décembre 1856, il est décédé à Orléans le 22 janvier 18991.

A contrario d’une croyance largement répandue, il n’est pas le fondateur de la ville qui porte son nom et qui ne fut créée qu’en 1934, 35 ans après sa disparition.

dolisie_albertIl fait des études à l’École polytechnique et devient lieutenant d’artillerie de marine. Quittant l’armée, il s’engage en 1883 dans la Mission française de l’Ouest africain et devient administrateur provisoire du KouilouPierre Savorgnan de Brazza lui confie alors Loango ainsi que la mission d’ouvrir une route de Kouilou à Niari. Il pénètre ensuite dans la Sangha et fonde le poste de Bonga (1884). Remontant l’Oubangui (mars 1885), il signe de nombreux traités de protectorat et fonde le poste de Nkoudja. Il prend part à la fondation de Brazzaville avec Brazza et Charles de Chavannes (1884). En 1886, il explore les bassins de l’Oubangui et de la Sangha.

Le 25 juin 1889, le poste de Bangui est fondé par les frères Dolisie sur ordre de Savorgnan de Brazza. Cette création marque le début de la pénétration française dans la région de l’Oubangui-Chari.

Albert Dolisie est nommé en 1890 administrateur-résident de Brazzaville puis lieutenant-gouverneur du Congo (1894).

Malade, il rentre en France en janvier 1899 et meurt d’une congestion pulmonaire à Orléans. Brazza et Victor Liotard assistent à ses obsèques.

Distinctions

Hommage

  • La ville de Loubomo est nomméeDolisie en son honneur en 1934.
  • Un navire à vapeur porta son nom3.

Bibliographie

Liens externes

Notes et références

  1. Biographie Coloniale Belge, T. I, 1948, p.332-336
  2. Décret du 13 août 1885. [archive]
  3. Photographie du vapeur le Albert Dolisie [archive]