18 juillet 1965 – Brazzaville accueille les premiers Jeux Africains

 

Nous sommes le 18 juillet 1965. Ce jour- là le Congo entre par la grande porte dans le concert des grandes Nations du sport. Le président Alphonse Massamba-Débat est accueilli au stade omnisports de Brazzaville, baptisé Révolution puis devenu Stade Alphonse Massamba-Débat par Jean Claude Ganga, alors secrétaire général du Conseil supérieur du sport en Afrique (CSSA). Les premiers Jeux africains sont lancés à Brazzaville. Au moment où le Congo s’apprête a accueillir en septembre prochain les 11e Jeux Africains, qui fêtent leur 50 ans, une pensée pieuse doit aller au président défunt et une reconnaissance à titre anthume c’est -à-dire de son vivant à l’émérite dirigeant qui prend sa retraite dorée à Neuilly-sur-seine en France.

Hervé Brice Mampouya

Petite histoire des Jeux Africains de Brazzaville (1965) à Brazzaville (2015)

Les Jeux africains, grand rendez-vous  sportif en Afrique, avec la Coupe des nations de football (CAN), sont passés depuis leur première édition en juillet 1965 à Brazzaville par une croissance difficile souvent pénible avant d’atteindre leur maturité. Les Jeux ont connu un parcours chaotique, ayant du mal à trouver à chaque fois une ville d‘accueil, les ressources financières nécessaires à une telle organisation et un équilibre dans les disciplines proposées.

L‘idée de mettre sur pied des jeux en Afrique ‘‘remonte‘‘ à 1923, lorsque le Comité international olympique (CIO) avait envisagé de créer des jeux en Afrique qui permettraient aux athlètes africains colonisés, au même titre qu‘en Asie, de prendre part à des jeux d‘envergure en prévision des jeux olympiques. Néanmoins, ce n‘est que 44 ans plus tard que plus de 3.000 athlètes représentant 30 pays africains se sont réunis lors des premiers jeux de l‘Afrique indépendante disputés du 18 au 25 juillet 1965 à Brazzaville. A cette date là, les Africains n‘étaient pas à leur premier contact puisque deux ans auparavant (1963), la capitale sénégalaise Dakar avait rassemblé les athlètes africains de 24 pays dans les jeux de l‘amitié, première ébauche des jeux africains. L‘initiative d‘instituer des Jeux africains à cycle permanent a été mise en avant par les responsables de 22 pays autour du comité des Jeux africains dirigé par le Congolais André Hombessa (président), le Nigérian Brahima Ordya (vice-président) et l‘autre Congolais Claude Ganga (secrétaire général).

Forts de la première expérience, les responsables africains décidèrent, lors d‘une réunion qui a regroupé les représentants de 27 pays, de confier au Mali l‘organisation, en 1968, de la 2e édition des jeux. Toutefois, les troubles qui ont émaillé la vie politique au Mali à cette époque avaient contraint les responsables du sport africain à solliciter le Nigeria pour organiser les jeux en 1972. Mais le déroulement des J.O à Munich, la même année, avait poussé le Conseil supérieur du sport en Afrique (CSSA) à proposer de différer à 1973 la seconde édition.

Cinq ans plus tard, c‘est au tour de l‘Algérie d‘accueillir la 3e édition. Forte de son expérience organisationnelle depuis les Jeux méditerranéens (75), l‘Algérie a été désignée, sans conteste, capitale des jeux du 13 au 28 juillet 1978. Grâce à leurs capacités d‘accueil, les sites et complexes sportifs d‘Alger avaient rassemblé, alors, plus de 5.000 athlètes de 45 Etats, un record qui a dépassé les ambitions même des hauts responsables du sport en Afrique à telle enseigne que les jeux d‘Alger sont devenus une référence en matière d‘organisation et de prise en charge. Depuis, les athlètes africains ont dû attendre neuf ans pour se rencontrer une nouvelle fois. En raison des contraintes financières, aucun pays n‘a pu presser sa candidature pour organiser la 4e édition.

Le Kenya qui a été sollicité par le CSSA pour abriter le rendez-vous prévu en 1983, n‘a pu relever le défi qu‘en 1987. La 4e édition qui s‘est déroulée en août 1987, avec la participation de 39 pays seulement, était certes loin de garantir l‘engouement qui a marqué les jeux d‘Alger mais elle a, toutefois, permis au CSSA de garantir la continuité de l‘événement. Les hésitations et les tergiversations de bon nombre de pays pour organiser les jeux avaient contraint les responsables du CSSA à se pencher sérieusement sur le devenir des jeux.

Quatre ans plus tard c’est au tour de l‘Egypte d’accueillir la 5ème édition des jeux africains.

Le Zimbabwe suit en 1995.

Les VIIes Jeux africains se déroulent à Johannesburg en Afrique du Sud du 10 au .

lembleme_des_premiers_jeux_africains

Les VIIIes Jeux africains se déroulent à Abuja au Nigeria du 5 au . Un nouveau stade, l’Abuja Stadium, est construit spécialement pour ces huitièmes Jeux africains. D’une capacité de 60 491 places, l’enceinte accueille notamment les compétitions d’athlétisme et de football.

Les Xes Jeux africains se sont déroulés à Alger en Algérie du 11 au . Alger étant la première ville à accueillir deux fois les Jeux africains sur ses terres. Le baseball, le softball et le hockey sur gazon étaient prévus mais la ville d’Alger ne disposant pas d’infrastructures pour ces sports les annula. Cette compétition devait être qualificative pour les Jeux olympiques de 2008, un tournoi de Hockey sur gazon fut alors organisé à Nairobi, Kenya, simultanément avec les Jeux africains. La compétition de water-polo a été annulée à cause du manque de participants. Elle devait aussi être qualificative pour les Jeux olympiques de 2008.

Les Xes Jeux africains se déroulent à Maputo au Mozambique du 3 au 18 septembre 2011. 5000 participants et 26 épreuves. La capitale mozambicaine est désignée ville hôte en 2009 par le Conseil supérieur du sport en Afrique (SCSA). La ville de Lusaka en Zambie, choisie initialement en 2005, renonce finalement à l’organisation de ces Jeux africains pour des raisons financières.

Les XIes Jeux africains se dérouleront à Brazzaville en République du Congo du 18 au 31 juillet 2015. La capitale congolaise est désignée ville hôte en septembre 2011 par le Conseil supérieur du sport en Afrique (SCSA). Elle accueille pour la deuxième fois cet événement après les Jeux inauguraux de 1965.

 

Lieux et dates des jeux africains
Édition Année Ville Pays Dates
I 1965 Brazzaville Drapeau de la République du Congo République du Congo 18 juillet25 juillet 1965
1969 Bamako Drapeau du Mali Mali annulé
II 1973 Lagos Drapeau du Nigeria Nigeria 7 janvier18 janvier 1973
III 1978 Alger Drapeau de l'Algérie Algérie 13 juillet28 juillet 1978
IV 1987 Nairobi Drapeau du Kenya Kenya 1er août12 août 1987
V 1991 Le Caire Drapeau de l'Égypte Égypte 20 septembre1er octobre 1991
VI 1995 Harare Drapeau du Zimbabwe Zimbabwe 13 septembre23 septembre 1995
VII 1999 Johannesburg Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud 10 septembre19 septembre 1999
VIII 2003 Abuja Drapeau du Nigeria Nigeria 5 octobre17 octobre 2003
IX 2007 Alger Drapeau de l'Algérie Algérie 11 juillet23 juillet 2007
X 2011 Maputo Drapeau du Mozambique Mozambique 717 septembre 2011
XI 2015 Brazzaville Drapeau de la République du Congo République du Congo

Les jeux africains de 1965

 

 Jeux africains de Brazzaville 1965, ouverture

Jeux africains de Brazzaville 1965, première partie

 

Jeux africains de Brazzaville 1965, deuxième partie

 

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau de la République arabe unie République arabe unie 17 10 3 30
2 Drapeau du Nigeria Nigeria 9 6 4 19
3 Drapeau du Kenya Kenya 8 11 4 23
4 Sénégal Sénégal 6 3 7 16
5 Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 5 2 5 12
6 Drapeau de l'Algérie Algérie 2 3 6 11
6 Drapeau du Ghana Ghana 2 3 6 11
8 Drapeau du Mali Mali 2 1 0 3
9 Drapeau de la Tunisie Tunisie 1 5 6 12
10 Drapeau du Cameroun Cameroun 1 2 2 5
10 Drapeau de la République du Congo Congo-Brazzaville 1 2 2 5
12 Drapeau de Madagascar Madagascar 0 2 4 6
13 Drapeau de l'Ouganda Ouganda 0 1 4 5
14 Drapeau de la Haute-Volta Haute-Volta 0 1 1 2
15 Drapeau du Tchad Tchad 0 0 3 3
16 Drapeau du Gabon Gabon 0 0 3 3
17 Drapeau du Togo Togo 0 0 2 2
18 Drapeau de la République démocratique du Congo Congo-Léopoldville 0 0 1 1
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie 0 0 1 1
Drapeau du Niger Niger 0 0 1 1
Drapeau de la Tanzanie Tanzanie 0 0 1 1
Drapeau de la Zambie Zambie 0 0 1 1
54 52 67 176