1899, kisch et façon Banania une chanson populaire française

A la cabane Bambou 

 

Chanson – Paroles et musique (harmonisation – provenance inconnue) de Paul Marinier.

Créée par Mayol, la même année au Casino d’Alger puis à la Scala en 1900.

Moi, bon nègre tout noir, tout noir,
De la tête aux pieds, si vous voulez voir,
Venu à Paris, pensant rigoler ;
Mais moi bien trompé, toujours m’ennuyer,
Aussi, gros chagrin, moi le dire à vous,
Vouloir retourner chez nous.

Refrain
À la cabane bambou bambou,
À la cabane bambou you !

À la cabane bambou bambou,
À la cabane bambou you !

Moi mis à la mode française,
Parce que moi forcé, mais pas être à l’aise
Avec pantalon et tout le fourbi :
Bretelles, faux-col, souliers vernis
Moi aime bien mieux la mode de chez nous
Avec pas de costume du tout

au Refrain

Moi pour faire partir mon ennui
Eté Moulin Rouge, Casino de Paris,
Avoir vu petite femme chahuter beaucoup ;
Mais moi préférer danseuse de chez nous
Qui remuent leur bedon sens dessus dessous
Et leur gros derrière itou.

au Refrain

Pourtant emmené en m’en retournant
Jolie petite femme avec corps blanc,
Moi ferai avec elle famille au complet
Petits enfants couleur café au lait
Moi, pour bien remplir mes devoirs d’époux
Lui donnerai baisers bien doux !

au Refrain

Félix Mayol est un chanteur français né et mort à Toulon (18 novembre 1872 – 26 octobre 1941).
En 1919, Félix Mayol passionné de Rugby finança à hauteur de 60.000 francs or, la construction d’un stade pour le Rugby Club Toulonnais. Cet édifice qui porte le nom de son bienfaiteur est, aujourd’hui encore, celui du RCT.

Audio du titre enregistré en 1935 :

https://www.youtube.com/watch?v=RcYli1cOnOY