57ème ANNIVERSAIRE DE LA PROCLAMATION DE LA RÉPUBLIQUE DU CONGO

JO1

Le , l’Assemblée territoriale se réunit en session ordinaire pour doter le pays d’institutions. L’UDDIA et le MSA ne parviennent pas à s’entendre sur le contenu de la constitution. L’ambiance est très tendue, des sympathisants socialistes s’amassent autour du bâtiment officiel. Les députés en arrivent à s’échanger des insultes. Finalement, les élus socialistes quittent l’Assemblée en signe de protestation, laissant la place libre à la majorité UDDIA. L’abbé Fulbert Youlou, indifférent, proclame seul la République, des lois constitutionnelles sont adoptées, l’Assemblée territoriale devient législative et à l’unanimité des 23 députés, Youlou est porté à la tête d’un gouvernement provisoire. Le climat politique étant délétère à Pointe-Noire, la capitale du pays devient Brazzaville.

Les opposants, Opangault en tête, dénoncent un coup d’État constitutionnel. Le lendemain, les députés MSA se réunissent seuls à l’Assemblée de Pointe-Noire afin de déclarer illégales les décisions prises la veille par les députés youlistes. Cette action se solde par un échec. Des émeutes se produisent : des maisons sont brûlées, trois personnes trouvent la mort et plusieurs autres sont blessées. L’armée française est contrainte d’intervenir.

Le Journal officiel de la République du Congo est créé le 29 novembre de la même année. Nous en publions ici le fac-similé du N°1.

JO2JO3JO4JO5JO6JO7