Architecture : Pour en finir avec le mythe de la gare de Pointe-Noire

DCF 1.0

En haut Pointe-Noire, en dessous Dauville-Trouville.

Une légende tenace fait que la plupart des auteurs tiennent pour acquis que la gare de Pointe-Noire est la copie conforme de celle de Dauville-Trouville. Si les deux ont été conçues sur les tables à dessin de l’architecte jean Philippot, l’homme de l’art s’est bien gardé de se plagier lui même.

Philippot s’est particulièrement illustré dans l’architecture ferroviaire puisqu’on lui doit aussi les gares de Meudon et celle de Vanves-Malakoff. Nous pensons aussi que son atelier est l’auteur des plans de la Villa Antonetti à Pointe-Noire et de la plupart des maisons du CFCO qui pour la plupart, que ce soit au quartier du Damier ou le long du rail à Dolisie, ont on,t en commun des caractéristiques de maisons normandes (toits très pentus et façades à colombages).

La gare de Pointe-Noire se démarque cependant avec des éléments architectoniques très modern style (ornements du clocheton, vitraux…).

Lire l’article de Fabrice sur son blog