La monnaie moderne au Congo

Suite à la réception d’un envoi de Wilfrid Sathoud contenant les scans de ces deux billets anciens non datés et en mauvais état, ce qui les rend particulièrement émouvants, nous avons voulu en savoir plus et nous sommes lancés dans quelques recherches qui ne pouvaient que nous amener à la rédaction de cet article sur l’historique de la monnaie moderne au Congo.

 

Histoire de l’Emission Monétaire en Afrique Centrale
(Source Banque des Etats d’Afrique Centrale)

Si la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (B.E.A.C) créée en 1972 et entrée en activité en 1973, a reçu des Etats membres, le privilège exclusif d’émettre les billets de Banque et les monnaies métalliques qui ont cours légal et pouvoir libératoire dans les Etats membres qui constituent la Zone d’Emission (la République du Cameroun, la République Centrafricaine, la République du Congo, la République Gabonaise, la Guinée Equatoriale intégrée le 1er janvier 1985 et la République du Tchad), il faut néanmoins souligner que l’organisation monétaire en Afrique Centrale est calquée sur l’histoire politique des Etats membres et donc puise ses origines dans la période coloniale.L’émission monétaire en Afrique Centrale remonte en effet en 1920 avec l’extension, par l’Administration Coloniale à l’Afrique Equatoriale Française constituée du Congo, de l’Oubangui Chari, du Gabon et du Tchad, puis du Cameroun, du privilège d’émission de la Banque de l’Afrique Occidentale. (BEAC)
Gamme 1917

Pièce de monnaie datée 1925

Pendant la seconde guerre mondiale, l’Afrique représentant l’essentiel du territoire de la France Libre, le symbole de la France tel que la croix de Lorraine, la devise de la République Française, le coq, et le sigle « RF » surchargent les monnaies émises jusqu’en 1944 avec des légendes telles que «Cameroun Français Libre », «Afrique Equatoriale Française Libre ». Durant cette même période, l’émission des billets en Afrique Centrale est assurée par l’Afrique Française Libre (AFL), puis par la Caisse Centrale de la France Libre (CCFL) qui sera remplacée par la Caisse Centrale de la France d’Outre-Mer (CCFOM) après la guerre.(BEAC)

La gamme métal frappée par l’AFL

La gamme Afrique Équatoriale  Française Libre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1946, l’ancien Empire colonial français va se regrouper en Union Monétaire sous des appellation différentes : Départements d’Outre-Mer, Territoires d’Outre-Mer, Territoire sous mandat… qui seront autant de territoires d’émission d’entités différentes créées pour évoluer dans une « Zone Franc » qui va comporter une monnaie directrice, le franc métropolitain, et des monnaies satellisées. C’est la naissance, le 25 décembre 1945, du franc CFA (Colonies Françaises d’Afrique). (BEAC)

La gamme 47 (1947)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monnaie métal gamme 1948

En 1948, des pièces de monnaies sont émises pour les territoires de l’Afrique Equatoriale Française (AEF), d’une part, et pour le Cameroun, d’autre part.
L’AEF est composée du Moyen-Congo (qui deviendra Congo-Brazaville en 1958), du Gabon, de l’Oubangui-Chari (qui deviendra la Centrafrique en 1958) et du Tchad.campi.pagesperso-orange.fr

Le 20 janvier 1955, l’Institut d’Emission de l’Afrique Equatoriale Française et du Cameroun (I.E.A.E.F.C) fut crée en remplacement de la Caisse Centrale de la France d’Outre-Mer (CCFOM) pour les émissions monétaires en Afrique Equatoriale Française.A la veille des indépendances (1959), l’Institut d’Emission sera remplacé par la Banque Centrale des Etats de l’Afrique Equatoriale et du Cameroun (B.C.E.A.E.C.), conformément aux Statuts et à la raison sociale qui lui ont été conférés par l’Ordonnance du 04 Avril 1959 pour les émissions monétaires dans les cinq Etats issus de l’ex AEF et au Cameroun. (BEAC)

La gamme 57 (1957)

Voici qui nous permet de dater le billet de 50 francs proposé par W. Sathoud.

Voici qui nous permet de dater le billet de 50 francs proposé par W. Sathoud.

 

 

 

 

Monnaie métal gamme 1958

A partir de 1960, la Banque Centrale des Etats de l’Afrique Equatoriale et du Cameroun (BCEAEC) émet des pièces de 1 à 25 francs identiques pour tous les pays de la zone.
Par contre, les pièces de 50 et 100 francs émises dans les années 1960 dans les pays de l’Afrique Equatoriale, d’une part, et au Cameroun, d’autre part, sont différentes.campi.pagesperso-orange.fr

La gamme 63 (1963)

Où l'on retrouve la coupure de 100 francs proposée par W. Sathoud

 

Où l’on retrouve la coupure de 100 francs proposée par W. Sathoud

 

 

 

 


Enfin, le 22 novembre 1972, furent signées à Brazzaville, les Conventions de Coopération Financière entre les Etats de la sous-région d’une part, et entre ceux-ci et la France, d’autre part. Le franc CFA, désormais franc de la Coopération Financière en Afrique, vît le jour, et la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (B.E.A.C) fut créée en remplacement de la BCEAEC pour émettre, en Afrique Centrale, le franc de la Coopération Financière en Afrique Centrale « F.CFA » dont la convertibilité extérieure est garantie par le Trésor français. (BEAC)

Monnaie métal gamme 1972

A partir de 1971, la BCEAEC met en circulation des pièces de 100 francs différentes pour chaque pays. Toutes ces pièces ont, bien sûr, cours légal dans tous les pays.campi.pagesperso-orange.fr

La gamme 72 (1972)

La gamme 72 est composée de 4 coupures. Le recto est personnalisé à l’image du pays (Congo, Gabon, Tchad, Cameroun, et RCA), le verso est commun à tous les pays.

Nos recherches ne nous ont pas permis de trouver un meilleur visuel pour cette coupure. Si vous en détenez une, même en état imparfait, nous vous saurions gré de nous en envoyer un bon scan recto verso.Nos recherches ne nous ont pas permis de trouver un meilleur visuel pour cette coupure. Si vous en détenez une, même en état imparfait, nous vous saurions gréde nous en envoyer un bon scan recto verso.

 

Voir commentaire de la coupure de 500 francs.Voir commentaire de la coupure de 500 francs.

 

La gamme 82 (1982)

La gamme 82 est composée de 4 coupures. Le recto est personnalisé à l’image du pays (Congo, Gabon, Tchad, Cameroun, RCA ET Guinée équatoriale), le verso est commun à tous les pays pour les coupures de 500 et 1 000 francs CFA, les visuels sont communs à tous pour les coupures de 5 000 et 10 000 francs CFA.

Renouvellement pièce de 500 francs (1986)

La gamme 92 (1992)


Pour son trentième anniversaire et avant la mise en circulation de la gamme 2002, la BEAC a édité une belle brochure détaillant l’histoire du billet de banque en Afrique Centrale.

On peut la charger en PDF en suivant ce lien :
https://www.beac.int/download/billets-et%20pieces-brochure-du-30eme-anniversaire.pdf

La gamme 2002

La gamme 2002 est celle qui a cours actuellement. L’émetteur y a incorporé les systèmes de sécurité les plus avancés à la date d’émission. Il les a détaillée dans un document qu’on peut consulter en suivant ce lien :
https://www.beac.int/download/Securite_gamme_2002.pdf
Malgré cela, des contre façons de qualités diverses, sont quand même très vite apparues.

La gamme de pièces 2006

NDLR : Aussi soigneux qu’ait pu être ce travail, il n’en comporte pas moins des incertitudes, des lacunes et de très probables erreurs. Nous remercions par avance nos érudits lecteurs de nous les signaler.

Ya Sanza

Source principale :
http://multicollec.net/3-bi-monde/aef
Pour TOUT savoir sur n’importe quel billet, qui l’a gravé ? Qui sont les fonctionnaires qui l’ont signé ? …