« Les administrateurs et les missionnaires face aux coutumes au Congo français » par Côme Kinata

Mgr Augouard (1852-1921) en pousse-pousse à Brazzaville (vers 1910).

Mgr Augouard (1852-1921) en pousse-pousse à Brazzaville (vers 1910).

L’évangélisation et la colonisation se sont confondues dans leurs actions et méthodes pour civiliser ou christianiser les Noirs. Souvent, c’étaient les administrateurs conquérants qui déblayaient le terrain pour les missionnaires. Mais, les deux ont travaillé dans un projet de construction d’une société analogue aux sociétés occidentales, notamment française, considérée par les Spiritains comme un modèle de société chrétienne. Pour atteindre cet objectif général, administrateurs et missionnaires n’eurent pas la même approche de la question, les uns disant respecter la coutume, polygamie et sorcellerie, les autres les considérant comme un obstacle à la christianisation.

Pour lire l’article, suivez ce lien : http://etudesafricaines.revues.org/4744#ftn5

© Cahiers d’Études africaine

Côme Kinata, « Les administrateurs et les missionnaires face aux coutumes au Congo français », Cahiers d’études africaines [En ligne], 175 | 2004, mis en ligne le 15 septembre 2004.