« LES LANGUES DU CONGO-BRAZZAVILLE – Inventaire et classification » par André Jacquot – 1971

Indice de diversité linguistique

Indice de diversité linguistique

Les langues parlées au Congo-Brazzaville (République Populaire du Congo) ont été inventoriées au cours de nombreuses enquêtes sur le terrain, enquêtes qui n’ont cependant pas porté sur les Pygmées. Deux catégories de langues sont distinguées en fonction de leur rôle : langues vernaculaires et langues véhiculaires.
Les langues vernaculaires font l’objet d’une classification typo-génétique (critères de classification définis par Malcolm Guthrie) basée sur la comparaison des documents linguistiques recueillis et qui les situe par rapport à l’ensemble des langues négro-africaines. Elles appartiennent à deux types : langues bantoues et
langues non-bantoues. Dans chaque type, les langues sont réparties en groupes selon leurs affinités et leurs divergences. Deux cartes résument la situation linguistique générale ainsi définie.

Le présent travail exploite les résultats de recherches faites dans le cadre des activités du Centre ORSTOM de Brazzaville. Il s’appuie sur de nombreuses enquêtes, effectuées pour la plupart pendant la période 1956-1958, et reprend, en les précisant ou les modifiant éventuellement selon le cas – des enquêtes
complémentaires ont eu lieu en 1960-I 962 et 1965 -, les données de deux études antérieures (JACQUOT, 1960).

Les langues du Congo-Brazzaville – inventaire et classification

Merci à l’inévitable Nicolas Rouzé.